Deuil périnatal

Deuil périnatal

Prix normal
$0.00
Prix réduit
$0.00

Parce que nous croyons que le soutien est primordial pour bien traverser les étapes du deuil…

Ce groupe de soutien s’adresse à toutes les personnes touchées, de près ou de loin, par une fausse couche, une interruption de grossesse ou la perte d’un enfant (jusqu’à deux ans après la naissance), que ce soit récent ou non.

Ce groupe est ouvert.

Services complémentaires

  • Rencontres individuelles de courte durée
  • Cérémonie des Anges en octobre

Responsable : Fannie Labbé Animatrice Intervenante et mère de 5 enfants.

Horaire

Dernier lundi du mois, de 18 h 30 à 20 h 30

    30 septembre : le ressenti
    28 octobre: les bras vides
    25 novembre : la colère
    27 janvier : les rêves envolés
    24 février: l’obsession
    30 mars : les pressions
    27 avril : le ventre vide
    25 mai : faire la paix

      Inscription obligatoire.

      " Toi mon ange est un groupe de soutien merveilleux mais dont personne ne rêve d’être membre un jour. Malheureusement, parfois le malheur frappe. J’y ai trouvé beaucoup de réconfort suite à mes 3 fausses couches. Le groupe a mis de la lumière dans ma vie à un moment où il faisait bien sombre. Il permet de partager sa peine sans jugement et sans commentaire blessant trop souvent entendu à l’extérieur du groupe. Le deuil périnatal est souvent mal compris et d’obtenir le soutien de gens qui l’ont déjà vécu permet de sortir de sa solitude. Ce groupe permet de cheminer dans les étapes de son deuil en étant bien accompagné. J’y ai rencontré des personnes merveilleuses, vraies et sensibles. Je serai toujours reconnaissante envers la Maison des Familles d’avoir mis sur pied ce groupe tellement important. " Julie

      "Lorsque quelqu'un m'a parlé du groupe de soutien pour le deuil périnatal, je me dis pourquoi pas, en plus c’est gratuit. Je fais de merveilleuses rencontres qui comme moi, leur vie est une tempête. Grâce à ces femmes et à l’organisation, le monde s’est remis à tourner pour moi aussi. J’ai pu me défouler et dire tout ce qui me passait par la tête, sans jugement et dans le respect des larmes qui coulaient sur nos joues. Nous sommes le 10 février et je suis très fière du chemin que j’ai parcouru, ce n’était aucunement une ligne droite, mais ça en valait la peine. Je suis heureuse de dire que je suis fière de moi, fière d’avoir 2 petits anges qui vont veiller sur mon prochain bébé. Je suis présentement à 14 semaines (de grossesse) et je me sens bien entourée. La Maison des Familles a tout entendu et tout vu. Les femmes qui y travaillent sont merveilleuses et les utiliser dans les moments où nous en avons besoin font de leur travail un plaisir. Ne soyez pas gênés d’entrer, vous êtes toujours les bienvenus." Aurélie